Les Rendez-Vous de la Convivialité Citoyenne

fiche méthodologique

 « Je ne peux durablement me relier avec toi que si je te connais, si je suis en confiance, et si je sais que nous partageons des valeurs et des aspirations communes. » : la reliance entre les initiatives citoyennes présuppose que les porteurs de ces initiatives se connaissent et se reconnaissent.

Développer cette connaissance et cette reconnaissance est l’objectif des Rendez-vous de la convivialité citoyenne.

Les Rendez-vous de la convivialité  citoyenne sont une démarche déployée par les EGPC.

Le principe

Les Rendez-vous de la convivialité citoyenne sont l’occasion de prendre un « vrai temps de récit » d’une expérience, d’une initiative. Il s’agit de raconter et partager « son » histoire, et éclairant les processus d’intention et d’engagement qui sont à la fois d’ordre collectif et personnel.

Le déroulement d’un Rendez-vous de la convivialité citoyenne : 2h30

  1. Raconter et partager le récit (en moyenne 1heure)

Le porteur d’une initiative raconte l’initiative, l’histoire

Temps d’éclairage (questions – réponses)

  1. Développer l’imaginaire  (en moyenne 1 heure)

En quoi l’histoire qui vient de nous être racontée permet de féconder d’autres histoires, d’autres projet : en quoi et comment  ce que nous venons d’entendre nous inspire ?

  1. Développer la reliance (en moyenne 30 minutes)

En quoi notre histoire/notre initiative peut se relier à l’histoire/l’initiative  que nous venons de partager ?

L’esprit d’un rendez-vous

Le temps « Raconter et partager un récit » est un temps d’écoute empathique qui peut être suivi d’un temps de clarification/questions-réponses.

Le temps « Développer l’imaginaire » peut se dérouler à l’occasion du partage d’un verre, d’un repas, d’un pique-nique, afin de concourir à créer le climat de convivialité recherché, à développer l’imaginaire, à aller puiser dans la ressource « plaisir ». Les rires et l’humour dans le « temps de l’imaginaire » sont les bienvenus, ils sont stimulants. Ce second temps suppose un changement de rythme et même un changement de posture pour les participants (les corps bougent).

Le temps « Développer la reliance » termine de « Temps du développement de l’imaginaire ». Il peut renvoyer à l’utopie/rêve,  ou au pragmatisme (point de rencontre, dates, organisation…).

La préparation d’un Rendez-vous de la convivialité

S’assurer de la présence des porteurs d’initiative le jour du Rendez-vous de la convivialité citoyenne !

Indiquer quelques jours avant le rendez-vous au porteur de l’initiative l’esprit des Rendez-vous de la convivialité de façon à ce qu’il se prépare à raconter son récit : il s’agira pour lui, non pas de faire une synthèse intellectuelle, mais d’offrir un récit vivant qui laisse apparaître la dimension humaine de l’initiative (origine, anecdotes, dimension personnelle, évolution relationnelle, question du bon usage des erreurs des divergences, des enthousiasmes, des déceptions, modalités apprenantes….)

Le récit de l’initiative peut, si les porteurs le souhaitent, raconter à plusieurs sur le mode de la conversation ou du dialogue…

Un lieu/cadre agréable…

Ce qui reste après le Rendez-vous de la convivialité citoyenne

Un rendez-vous de la convivialité citoyenne est avant tout une expérience de partage dans « l’ici et maintenant » qui nourrit les personnes qui y participent.

Dans l’optique d’une démultiplication, ces Rendez-vous peuvent également être filmés avec l’accord des participants et être mis en ligne sur un site web ou sur You Tube.

Ils peuvent également faire l’objet d’un retour écrit, avec néanmoins le risque de gommer l’aspect convivial de l’échange. Il conviendra alors d’utiliser un style d’écriture et de mise en forme qui fera apparaître la dimension conviviale de l’événement.

Les Rendez-vous de la convivialité citoyenne sont facilement reconductibles. Ils inscrivent de ce fait le processus des EGPC dans la durée, et dans la prise en compte de la richesse qui s’exprime dans les différents territoires. Ils peuvent également être sources d’inspiration à l’échelle internationale.