Ce site s’enrichit des textes et des informations proposés par les initiateurs des Etats généraux du pouvoir citoyen (EGPC), mais aussi des textes proposés par les associations, les collectifs, les mouvements qui se reconnaissant dans ce processus citoyen et qui ont envie d’utiliser cette plateforme pour faire connaître leurs activités, leurs visions, leurs propositions.

Deux modalités sont possibles pour proposer des textes :

  1. Envoyer automatiquement les textes vers l’administration de la plateforme EGPC via un flux de syndication ;
  2. Adresser ponctuellement des textes aux administrateurs : contact@eg-pouvoir-citoyen.org

L’esprit de ce site veut privilégier la première modalité de façon à fluidifier les échanges et à minimiser la charge de travail pour chacun.

Une fois les textes parvenus dans l’espace d’administration, ils sont lus par l’équipe numérique des EGPC et ils sont sélectionnés pour être mis en ligne.

Tous les textes sont porteurs d’un message et présentent un intérêt pour leurs auteurs, et pour les lecteurs.

Pour autant, cette plateforme ne peut mettre en ligne tous les textes reçus. Ceux-ci sont donc préalablement sélectionnés par les administrateurs.

Les critères de choix de cette sélection se réfèrent directement à l’esprit et à la finalité des EGPC. Ces critères, non cumulatifs, sont les suivants :

  • Témoigner de l’importance de la reliance entre les initiatives citoyennes,
  • Donner à voir la créativité, la diversité et le pragmatisme des initiatives qui se développent sur le terrain.
  • S’inscrire dans une perspective positive, systémique et coopérative,
  • Etre porteur, en filigrane, d’un projet de société orienté vers le « bien vivre ensemble »,
  • Dans cette perspective, être porteur d’une dimension informative et/ou pédagogique.

Sur la base de ces critères, ce site pourrait devenir à terme un journal de la transition qui porte l’idée qu’il est possible de vivre autrement, ensemble ; que nombreux sont celles et ceux qui aspirent à cet “autrement” ; que les citoyens que nous sommes sont déjà en mouvement et en chemin…

Nous avons conscience que les critères retenus excluent de ce site les textes d’opinion relatifs par exemple au choix en matière de politique économique, sociale, écologique… Nous savons que ces sujets sont fondamentaux et qu’ils font par ailleurs l’objet de débats essentiels qui doivent devenir féconds et non sources de division. Pour explorer plus précisément ces thèmes, nous renvoyons les « internautes citoyens » aux sites qui leurs sont consacrés.

Cette charte éditoriale reflète le domaine de militance des EGPC : se relier, coopérer, transformer.

Elle souhaite contribuer à faire vivre un site qui donne de l’inspiration, de l’envie, de l’énergie.

L’équipe numérique des EGPC

Administrateurs : Benoit Alessandroni, Laurence Baranski, Stéphane Caillaud, Fabien Gainier, Claude Henry, Marc Tirel

Pour créer un flux de syndication ou pour toute autre demande, contacter l’équipe numérique EGPC :
contact@eg-pouvoir-citoyen.org

 

 


  1. Alain Duez
    3 septembre, 2014

    Bonjour,
    Dans tous les cas, une mobilisation citoyenne est indispensable, la plus large possible. Comme on peut le constater dans la vidéo “que faire de suite pour changer l’économie”, les avis divergent, sans être forcément contradictoires. Mais il n’empêche, cette diversité spontanée n’est pas favorable à un portage partagé. Ce projet, il faut le décider à partir de ce qui peut faire cause commune en recherchant où sont le ou les dénominateurs communs des problématiques.
    S’il faut reprendre du pouvoir, c’est bien sûr du coté de l’économie qu’il faut s’orienter. Mais au delà du pouvoir économique, il y a le pouvoir médiatique. C’est lui qui, majoritairement aux mains des puissants permets tous leurs excès.
    Si comme je le pense, c’est leur arme absolue de domination, ce pourrait être aussi leur talon d’Achille si nous décidions de prendre le problème à bras le corps. C’est ce que l’association l’âge de faire propose avec le Plan ESSE et le nouveau magazine Demain en mains. Beaucoup plus simple qu’il n’y paraît…
    Cordialement.