Chemin faisant en résistance

827923-chemin_faisant_ete_2016Le Festival Chemin faisant en résistance !! Chamonix, le 21 et 22 juillet.

Cette année, le Festival Chemin faisant a choisi comme thème les Résistances.

Malek Boukerchi,  marathonien  (courses dans les déserts chauds et polaires) sera “le fil rouge de la cordée”. Sur le chemin, des haltes seront aussi animées par Elsa Godart, intellectuelle engagée qui dirige un DU d’éthique médicale, par Vincent Cespedes qui présentera le mouvement qu’il a créé : #néorésistance, et par un ou des représentants des Jours heureux – Le pacte. Et aussi Patrick Viveret qu’on ne présente plus ici déploiera sa réflexion sur la Transition à la dimension du Peuple de la Terre.

Une randonnée dans laquelle l’alliance entre la marche et la pensée apporte un rapport au monde heureux et engagé.

Tous les détails sur le lien suivant

By on 16 juillet, 2016

Posted in: Actualités, Evènements

FAQ

Mission, projets, gouvernance, financement... voici les réponses à vos questions !

Présentation de Colibris

C’est quoi Colibris ?

Colibris est une association fondée en 2007 sous l’inspiration de Pierre Rabhi, paysan et philosophe. L’association défend un nouveau projet de sociéte écologique et solidaire, basé sur la sobriété, l’autonomie et le partage.

Peu à peu l’association est devenue un mouvement citoyen suivi par 250 000 personnes, qui compte aujourd’hui plus d’une centaine de collectifs locaux sur toute la France, et 4800 membres cotisants.

Quelle est la mission de l’association ?

Éducation, économie, énergie et habitat, démocratie, agriculture, partout en France et dans le monde, des nouveaux modèles existent. Nos choix de vie et de consommation participent à créer une société plus écologique et plus solidaire. Par exemple : faire le choix des pédagogies positives pour ses enfants, privilégier la sobriété énergétique, utiliser des monnaies complémentaires, choisir de consommer local, instaurer de nouvelles façon de "faire ensemble" dans le respect de soi et des autres, consommer bio et favoriser l’essor des petites exploitations de cultures biologiques…

Colibris développe des outils et propose des solutions concrètes pour vous aider dans vos démarches de transition individuelle et collective.

Colibris et la politique ?

Colibris est un mouvement apolitique. Nous avons cependant conscience de la nécessité de changements au niveau politique et souhaitons participer à la création d’une société plus écologique et humaine.

Certaines de nos idées peuvent être reprises à des personnalités politiques sans que nous en soyons responsables.

Nous défendons des valeurs d’humanisme, d’écologie et de tolérance et nous opposons en conséquence à tout projet contraire à ses valeurs, notamment les idées d’extrême droite.

Les projets 2016-2017

C’est quoi la Fabrique des colibris ?

Colibris a créé une plateforme d’échange et d’entraide entre citoyens. La Fabrique vous offre la possibilité, si vous avez un projet, de partager vos besoins et de bénéficier du soutien de toute la communauté, que ce soit pour du financement, des demandes de bénévolat, un besoin d’une expertise, un prêt de matériel...
Plus d'info : www.colibris-lafabrique.org

Et l’Université des colibris ?

L’association a lancé l’Université des colibris. Cette université propose de nombreux contenus, en ligne ou en présentiel dans les domaines de l’agriculture, l’éducation, l’habitat… Colibris réalise notamment des MOOC, des cours en ligne gratuit ouvert à tous avec des vidéos pédagogiques, des exercices, une plateforme d’échanges entre participants… Le premier MOOC de Colibris a été lancé début 2016.

C’est quoi une oasis et le projet Oasis de Colibris ?

Les "oasis" sont des lieux où l’écologie et la mutualisation sont au cœur du projet. Il peut s’agir de lieux de vie (habitats participatifs, écohameaux…) ou de lieux de ressources (tiers-lieux, lieux d’accueil et de stage…). Une oasis s’articule autour de cinq intentions fortes : la mutualisation d’espaces et de services ; une gouvernance collective et partagée ; la sobriété énergétique et l’écoconstruction ; la souveraineté alimentaire (recours à l’agriculture locale, création de potagers biologiques…) ; la transmission et le partage des savoirs et l’ouverture sur l’extérieur.

Il existe aujourd’hui plus de 150 oasis membres du réseau de Colibris. Le projet Oasis de Colibris vise à faciliter la création de plus de 100 nouvelles oasis en 5 ans, et différents projets servent à réaliser cet objectif : accompagnements individualisés, mise en place de "compagnons oasis", formations dont le MOOC de l’Université "Concevoir une oasis", création de bases de données…

Kaizen, Domaine du Possible, Demain : ce sont des projets de Colibris ?

Le magazine Kaizen a été co-fondé par Colibris. Mais dès le début, le choix a été de rendre le magazine Kaizen autonome, notamment pour qu’il puisse bénéficier des avantages d’être une entreprise de presse et ainsi vivre au-delà des circuits associatifs pour toucher un large public. Kaizen est donc un magazine indépendant avec lequel nous avons des liens privilégiés. Nous sommes partenaires sur des actions ponctuelles et participons régulièrement aux conférences de rédaction. Colibris ne reçoit aucun rétribution de la part du magazine.

Domaine du Possible est une collection d'Actes Sud, dont Colibris est coéditeur. En tant que tel, l'association touche chaque année un pourcentage sur les ventes de la collection.

Demain : Cyril Dion a commencé à rédiger le scénario du film Demain quand il était encore directeur de Colibris. Le projet de film est directement lié à la mission de l’association qui travaille à promouvoir un nouveau projet de société écologique fondé sur 5 leviers de transition : agriculture, énergie, économie, gouvernance et éducation. Colibris s’est investi dès le départ en allouant 66 000€ au projet, en parts de co-production, et en soutenant activement la campagne de crowdfunding.

Cyril Dion est aujourd’hui l'un des porte-parole de Colibris, membre bénévole de l’association, et siège au cercle de pilotage en qualité de co-fondateur.

Quel est le rôle d’un groupe local Colibris ?

Le mouvement Colibris, c’est un réseau d’une centaine de collectifs locaux en France (et même un en Belgique). Les équipes des groupes locaux sont bénévoles et participent activement à promouvoir les projets du mouvement et à impulser des actions locales sur leur territoire, comme par exemple : une école à pédagogie coopérative "La Marelle" en Dordogne, une monnaie locale, "Le Stuck", à Strasbourg, des grainothèques à Aubagne et à Orléans, des potagers urbains à La Ciotat, des projets d’Oasis à Bordeaux…

Colibris, Terre & Humanisme, les Amanins... ce sont des projets indépendants ?

En 30 ans, Pierre Rabhi a co-fondé plusieurs structures, notamment Terre & Humanisme et Colibris. Son travail autour de l’agroécologie a également inspiré de nombreux projets comme le Centre Agroécologique des Amanins en Drôme, l’éco-village le Hameau des Buis ou le Monastère de Solan dans le Gard, que Pierre a accompagné dans la valorisation de ses terres agricoles. De ces collaborations, sont nées des amitiés. Toutes ces structures reposent sur un socle de valeurs communes mais chacune reste indépendante et autonome.

En savoir plus : www.pierrerabhi.org

La Gouvernance de Colibris

Qui sont les membres de Colibris ?

Depuis 2009, Colibris fonctionne grâce à une gouvernance participative qui implique cinq catégories de membres qui prennent part aux orientations du mouvement :

  • Les membres cotisants (qui font un don mensuel à l'association)
  • Les coordinateurs bénévoles des groupes locaux
  • Les partenaires et réseaux affinitaires (Terre & humanisme, Université du Nous, Printemps de l’Éducation, La Nef, Énercoop... )
  • Les fondateurs
  • L’équipe opérationnelle (salariés et prestataires)

Ces cinq collèges sont représentés dans toutes les instances dirigeantes de Colibris.

C’est quoi le "Cercle d’orientation" ?

En 2009 les fondateurs et salariés de Colibris ont choisi de constituer un cercle d’orientation de 30 personnes qui participe à l’élaboration de la stratégie du mouvement et fait office d’Assemblée Générale. En juin 2016, le Cercle d’Orientation a voté par consentement, c'est-à-dire à l’unanimité, son propre élargissement. Au total plus de cent représentants des cinq collèges seront membres de cette instance. Le CO joue le rôle d’une assemblée générale (validation du rapport moral et des comptes, modifications statutaires…), tout en étant consulté tout au long de l’année via des outils numériques pour apporter leurs retours aux choix opérationnels et stratégiques.

C’est quoi le "Cercle de Pilotage" ?

À Colibris, le Conseil d’Administration est appelé "Cercle de Pilotage". Son rôle est notamment de vérifier la bonne gestion de l’association, de nommer le premier lien (directeur) et de décider la feuille de route statégique annuelle sur proposition du premier lien.

Voir les membres du Cercle de Pilotage de Colibris

Comment sont élus les membres du cercle de pilotage ?

Lors du cercle d’orientation, les collèges des cotisants, des partenaires et des groupes locaux élisent chacun 2 personnes au sein du Cercle de Pilotage.
À ceux-là s’ajoutent le premier lien de Colibris et un membre élu de l’équipe opérationnelle (appelé second lien), ainsi que Pierre Rabhi et un autre membre fondateur.
Au total dix personnes sont membres du Cercle de Pilotage (2 personnes par collège).

Les Finances de Colibris

Comment est financé Colibris ?

Colibris est un mouvement citoyen autonome et indépendant. Environ 70% des ressources (soit 700 000€ environ) sont issues des dons de particuliers, dont la majorité sont des cotisants (c'est-à-dire qu'ils effectuent un don mensuel à Colibris).

Les ressources supplémentaires (soit 300 000€ environ) sont issues de la Boutique des Colibris, de subventions de fondations choisies pour leur éthique, d’une partie des droits d’auteur de Pierre Rabhi, de prestations liées à des conférences ou des expertises...

Voir le Rapport d'Activité 2015 de l'association

Comment sont gérées les dépenses des projets ?

L’intégralité des ressources est allouée à la réalisation des différents projets qui illustrent la raison d’être de l’association. Ces projets sont répartis entre quatre pôles autour desquels l’association est organisée d’un point de vue opérationnel :
Le Pôle Inspirer (270 000€ de budget en 2016 hors Boutique Colibris) qui comprend :

  • les supports médias sur lesquels s’appuient Colibris dans sa mission "Inspirer" ;
  • le porte-parolat ;
  • les campagnes d’actions comme "(R)évolution Intérieure" ou le "Projet Oasis".

Le Pôle Relier (220 000€ de budget en 2016) qui comprend :

  • le réseau des Groupes Locaux Colibris ;
  • les cotisants ;
  • les partenaires et affinitaires.

Le Pôle Soutenir (220 000€ de budget en 2016) qui comprend :

  • le Projet Oasis ;
  • l’Université des Colibris ;
  • La Fabrique des Colibris.

Le Pôle Support (320 000€ de budget en 2016) qui comprend les principales dépenses de fonctionnement, les fonctions administratives et financières, ressources humaines, communication, web, etc.

Y a-t-il des salariés chez Colibris ?

En 2016, les seules personnes rémunérées au sein du mouvement sont les membres de l’équipe opérationnelle. En tout, 16 personnes travaillent pour Colibris en qualité de salariés ou de prestataires, auxquels peuvent s’ajouter des stagiaires et des personnes en service civique. Certaines personnes de l’équipe ont fait le choix d’être en pluriactivités, et conservent des engagements professionnels ou bénévoles en plus de leur mission au sein de Colibris. Elles ont fait le choix en conséquence de ne pas être à plein temps. Au total on compte donc 12,26 équivalent-temps-plein (hors stagiaires et services civiques). 

Quels sont les salaires au sein de l’équipe opérationelle ?

La grille des salaires à Colibris va de 1500 euros à 3000 euros nets par mois pour une personne à temps plein. Aujourd’hui le premier lien reçoit 2500 euros net car il travaille à 4/5ème.

Les rémunérations des salariés et les honoraires des prestataires sont basés sur la même grille.

By on 14 juillet, 2016

L’invention de nouvelles règles du jeu collectif

Synthèse d'une table ronde de la 2ème université Faire ensemble 2020 (28 novembre 2013). Animée par Charlotte Debray (déléguée générale de la Fonda), cette table ronde réunissait Pascal Aubert (coordinateur du collectif Pouvoir d'Agir), Marianne Eshet (déléguée générale de la Fondation SNCF), Christel Prado (présidente de l'Unapei) et Roger Sue (sociologue). Paru dans la Tribune fonda n° 221 - mars 2014 - Engagement associatif

By on 14 juillet, 2016

Fabrique des initiatives citoyennes

Journée de mutualisation des outils de mobilisation des citoyens organisé par Culture XXI, astérya et le collectif Pouvoir d'agir - Evénements

By on 14 juillet, 2016

7e Forum des Usages Coopératifs Coopérer en transitions

Le Forum des Usages Coopératifs à Brest est un carrefour d'échange des pratiques et projets issus d'une diversité d'acteurs de l'internet, du multimédia, des communs entre autres - Evénements

By on 3 juillet, 2016

De la COP21 à la COP22 : La transition énergétique française en mouvement

Événement organisé par Orée, la Fabrique Écologique et le Labo de l'Economie Sociale et Solidaire sur la transition énergétique française pour la COP22 - Evénements

By on 3 juillet, 2016

Première Université d’été des mouvements sociaux et de la solidarité internationale

Pour la première fois, l'association Attac et le CRID, collectif de près de 50 organisations françaises de solidarité internationale, qui représentent ensemble plusieurs dizaines de milliers d'adhérent·e·s, ont décidé de fusionner leurs Universités d'été. Après plusieurs mois de très fortes mobilisations citoyennes, de la COP 21 à Nuit debout et aux mobilisations contre la loi Travail, et à la veille du Forum social mondial (Montréal, du 9 au 14 août), cette première « Université d'été des mouvements sociaux et de la solidarité internationale » réunira près de 1 000 participant·e·s du 6 au 9 juillet à Besançon. Elle est organisée en partenariat avec le Collectif franc-comtois d'associations de solidarité internationale, le Réseau Citoyenneté Développement (RéCiDev)

Le programme complet est aujourd'hui en ligne !

- Communiqués

By on 3 juillet, 2016

Position commune du mouvement anti-aéroport suite aux résultats de la consultation « Notre-Dame-des-Landes »

Voici la déclaration commune du mouvement anti-aéroport lue à la Vache Rit (sur la Zad de Notre-Dame-des-Landes), sur le dimanche 26 juin au soir, suite aux résultats de la consultation « Notre-Dame-des-Landes »

- Grands projets inutiles et imposés / , , ,

By on 3 juillet, 2016

Pour une science de l’action de terrain

RESOLIS organise Les Rencontres RESOLIS, une journée pour réinventer et co-construire la solidarité - Evénements

By on 3 juillet, 2016

Pétition – TAFTA, CETA : demandez à François Hollande de mettre un terme aux accords transatlantiques !

Le collectif Stop Tafta, Attac, foodwatch, la Fondation Nicolas Hulot, les Amis de la Terre, le Collectif Roosevelt et bien d’autres proposent une mobilisation citoyenne pour demander à François Hollande de mettre un terme aux négociations avec les États-Unis et de refuser la ratification de l’accord avec le Canada.   Les négociations sur le TAFTA, …

Lire la Suite »

Publié sur Collectif Roosevelt.

By on 3 juillet, 2016